Pourquoi ce blog n'est pas monétisé

Publié le par Thomas ROGER DEVISMES

Gentes Dames, gents Sieurs,

Bien le bonsoir!

Ce blog est désormais monnayable.

Je peux donc, si je le souhaite, percevoir de l'argent [...].

Mais, monétiser ce blog, n'est-ce pas monétiser ses lectrices et lecteurs?

N'est-ce pas diminuer, réduire l'Humanité à un amas de chiffres, de billets?

N'est-ce pas nous déshumaniser, au final?

Un article pour nous éclairer...

... en particulier ce passage:

Certes, les médias et les sociétés high-tech nous disent qu’être sans cesse connecté est une bonne chose. Une idée reçue, sans doute due à la déformation de la langue. Les «connexions» digitales ont moins à voir avec les relations humaines qu’avec un usage compulsif de plateformes et de services de communication où les rapports humains sont réduits à des opérations répétitives et homogènes commandées par l’incitation à l’autopromotion et l’automarketing. Le fait d’être connecté devient alors fantomatique, où «manager» un ami n’est pas très éloigné de la gestion d’un compte bancaire.

La dénaturation du mot «partager» est pire encore. Le partage se réduit à afficher des identités digitales souriantes, que nous créons pour nous-mêmes, via des formules préfabriquées et de contenus monétisés et qui désactivent la conscience de soi, nécessaire à un véritable partage et à une attention réelle aux autres. Nous sommes aussi incités à «sharer» au profit de toutes les opérations 24/7, comme le data mining, qui analyse les informations des bases de données et nos habitudes de consommateur et qui surveille ainsi bien plus nos vies que la NSA ou les renseignements.

Libération

Conclusion:

Je ne vous vendrai pas.

Gentes Dames, gents Sieurs, je vous remercie d'avoir pris la peine de lire cet article dans son intégralité.

A très bientôt!

P.S.: pour échapper à ce contrôle permanent, déconnectez-vous, dormez, rêvez!