Ouroboros ou l'impossibilité de concilier économie numérique et respect de l'environnement

Publié le par Thomas ROGER DEVISMES

Mesdames, Messieurs,

Bonjour.

Selon une étude du cabinet GreenIT citée par FranceInfo, « le numérique mondial consomme cinq fois plus de ressources naturelles que le parc automobile français » et ses émissions de gaz à effet de serre risquent de doubler d'ici 2025; de par le développement des mines nécessaires à la production des appareils [...], les impacts environnementaux du secteur numérique tripleront.

À l'heure des accusations simplistes à l'encontre des automobilistes, cette étude permet de relativiser leur impact environnemental, qui n'est toutefois pas à ignorer.

Ce qui pose aussi le problème de mon blog: en publiant des articles, je transmets des informations... mais je participe tout autant à la pollution de l'environnement.

Ouroboros, donc...

« Le numérique mondial
consomme cinq fois plus
de ressources naturelles
que le parc automobile
français »
(FranceInfo)

Pour rappel...