24 août 1572: massacre de la Saint-Barthélemy

Publié le par Thomas ROGER DEVISMES

Gentes Dames, gents Sieurs,

Rendons hommage aux martyrs protestants.

Le pouvoir royal, catholique, n'a rien fait (ah, l'euphémisme...) pour empêcher tous ces massacres...

Un Huguenot, le jour de la Saint-Barthélemy, qui refuse de se protéger du danger en portant le signe catholique (A Huguenot, on St. Bartholomew's Day, Refusing to Shield Himself from Danger by Wearing the Roman Catholic Badge), peint par John Everett MILLAIS, d'après Wikimedia commons.

Un Huguenot, le jour de la Saint-Barthélemy, qui refuse de se protéger du danger en portant le signe catholique (A Huguenot, on St. Bartholomew's Day, Refusing to Shield Himself from Danger by Wearing the Roman Catholic Badge), peint par John Everett MILLAIS, d'après Wikimedia commons.

Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572, Joseph Nicolas Robert-Fleury, Paris, musée du Louvre, d'après Wikimedia commons.

Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572, Joseph Nicolas Robert-Fleury, Paris, musée du Louvre, d'après Wikimedia commons.

Le massacre de la Saint-Barthélemy. Peinture représentant Catherine de Médicis, reine de France, dévisageant les cadavres; d'après Wikimedia commons.

Le massacre de la Saint-Barthélemy. Peinture représentant Catherine de Médicis, reine de France, dévisageant les cadavres; d'après Wikimedia commons.

Gentes Dames, gents Sieurs,

Souvenez-vous:

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre. »

Winston CHURCHILL